Le co-fondateur de Kucoin, Johnny Lyu, dans un tweet le mercredi 11 novembre 2020, a informé la communauté des progrès réalisés jusqu’à présent sur le récent piratage qui a secoué l’échange en septembre. Lyu, dans son tweet, a fait savoir que 84% des fonds piratés sont désormais récupérés, les efforts pour récupérer le reste étant toujours en cours. Bien que relativement silencieux sur le processus de récupération des fonds, Lyu a déclaré que les détails du processus de récupération seraient publiés une fois l’affaire réglée.

Kucoin récupère la majorité des fonds volés

Comme rapporté par ZyCrypto le 26 septembre 2020, pas moins de 250 millions de dollars d’actifs ont été volés à l’un des principaux échanges de crypto-monnaie, Kucoin.

Comme indiqué à l’époque, les pièces et jetons volés comprenaient Bitcoin, Ethereum et plusieurs autres jetons ERC-20. Ces fonds auraient été transférés du portefeuille chaud de Kucoin.

À l’époque, la bourse avait promis que les utilisateurs concernés seraient indemnisés tout en s’adressant à d’autres bourses, dans l’espoir de retrouver et éventuellement de récupérer les fonds volés.

L’événement a provoqué la fermeture de certains de ses services sur la plateforme par l’échange

Une bonne nouvelle éclate enfin alors que le co-fondateur de la bourse, Johnny Lyu, révèle qu’une partie considérable des fonds volés, 84% pour être précis, est déjà récupérée.

Informé sur les mesures prises pour récupérer lesdits fonds, Lyu a déclaré que les actifs affectés avaient été récupérés via une approche de suivi en chaîne, une mise à niveau du contrat et un recouvrement judiciaire. Bien qu’il ne soit pas allé plus loin que cela, Lyu a déclaré que chaque détail du piratage serait publié une fois l’affaire close, comme demandé par les forces de l’ordre.

En outre, Lyu a remercié ceux (qui comprenaient des individus et des organisations) qui se sont engagés à récupérer les fonds volés.

À l’avenir, il a promis que la bourse doublerait ses efforts pour protéger les actifs des utilisateurs sur la plate-forme.